A propos de

Ah les augustes herbes ! ...

Primevère coucou

ou les herbes d'Auguste ...

coquelicot 

Le choix d'un nom n'est pas évident, faire du "vrai" latin avec les accords, le génitif etc ... ou juste donner un nom comme dans la classification binomiale de Linné ?

  • Les remèdes de phytothérapie viennent des plantes, appelées aussi des herbes.
  • Auguste signifie vénérable, majestueux, solennel, qui inspire le respect ou encore "selon le rite" d'après Cicéron. Cela convient bien aux plantes utilisées en phytothérapie.
  • Petite anecdote personnelle : j'avais un grand-père qui s'appelait Auguste, il se soignait par les plantes et il a dû me passer le gène d'herborisation.

Les gènes ne suffisent pas toujours, même si assez tôt j'ai été attirée par la biologie puis, plus spécifiquement, au cours de mes études, par la physiologie végétale, j'ai entrepris de refaire 2 années de formation préparatoire à l'herboristerie dispensée par correspondance par l'Association pour le Renouveau de l'Herboristerie (ARH) Bienvenue sur ce site nouvelle génération avec e-boutique !

Ma démarche

Puisque je souhaite sensibiliser les gens à la phytothérapie, aux soins et bien-être par les plantes, il me semblait évident de rechercher la meilleure qualité de produits qui soit.

J'ai entrepris de rechercher des fournisseurs capables de cette qualité, des petits producteurs, proches quand c'est possible, qui respecte la ressource et la nature, qui travaillent selon les traditions, loin des nuisances et qui répondent à un cahier des charges précis et exigeant : je les ai trouvés au Syndicat SIMPLES. Je me retrouve dans leurs valeurs et leur philosophie et j'ai décidé de les aider en y adhérant en temps que sympathisante. Je peux donc contacter des producteurs et les rencontrer sur leurs exploitations, voir leurs méthodes pour vous expliquer exactement d'où vient la matière que je vous vends. Ce sont souvent de petites exploitations, employant des méthodes naturelles de production et dépendant énormément des conditions climatiques ; il se peut donc que d'une année sur l'autre, je ne puisse fournir la même qualité mais surtout la même quantité d'un produit demandé.Je me ferai une joie de vous expliquer plus en détail cette démarche lorsque nous nous rencontrerons.

Mon parcours

J'ai toujours été attirée par la nature, bien qu'étant une fille de la ville, et plus particulièrement par les plantes. C'est donc tout naturellement que j'ai initié mon parcours universitaire avec un DEUG B puis une licence et une maîtrise de physiologie végétale à Montpellier. Après un DESS qui m'a permis d'observer la botanique de la Côte d'Ivoire pendant 5 mois, j'ai suivi un master d'aménagement du territoire. Les temps sont durs pour la science et surtout pour la biologie, je me dirige alors vers l'informatique, développement puis gestion de projet, durant 14 ans. Je redécouvre la biologie au cours d'une animation sur les huiles essentielles et décide alors de tourner la page en suivant les 2 années de formation de l'ARH (association pour le renouveau de l'herboristerie) qui débouche sur une attestation de phytologue herboriste. Deux années durant lesquelles je renoue avec mes premières passions et je mûris mon projet d'installation. Me voici maintenant prête à vous servir les 148 plantes libérées sous toutes leurs formes en attendant de faire plus dès que le nouveau diplôme d'herboriste verra le jour !     

Facebook